Que signifie Miskine ?

Miskine est un mot usuel chez les uns, totalement inconnu chez les autres

Miskine fait partie de ces mots qui vont être naturellement employés par les personnes issues des milieux urbains et métissés. Pour eux, c’est un mot qui est employé tellement couramment qu’une personne ne le comprenant pas sera vu comme un extra-terrestre.

Commençons par un peu de lexicologie. Miskine est un mot d’origine arabe. Il signifie « le pauvre » en parlant de quelqu’un dans une situation qui inspire de la pitié. (Et non pas dans le sens de « non riche »).

Miskine

« Miskine, il l’a jeté comme une vieille chaussette ». Crédit : Fox Film Corporation

On pourra donc entendre « Miskine, il a travaillé toute la journée pour rien » ou bien « Elle l’a quitté pour son meilleur copain, Miskine ». Il est indifféremment employé en début ou en fin de phrase. Mais beaucoup plus rarement au milieu.

Voilà donc pour le sens « traditionnel ». Mais ce mot peut être également employé dans un sens péjoratif, davantage pour exprimer du dédain que de la pitié. Dans ce cas là, il s’entend plus avec la deuxième personne du singulier. Ainsi on pourra entendre « Miskine, tu t’es pas coiffé ce matin » ou bien « Miskine, tu vas pas sortir avec ces chaussures ».

  • Meskine, meskin ou encore mskn…

Dans les chats et les SMS, il n’est pas rare de le trouver sous la forme abrégé mskn, notamment sur twitter ou le nombre de caractères par tweet est très limité. Utiliser mskn peut aussi rajouter un niveau de difficulté supplémentaire et volontaire de compréhension de la part de l’auteur. Ne comprendront alors que ceux qui partagent les mêmes codes.

On trouve également parfois l’orthographe Meskine, avec un « e » comme deuxième lettre. Mais à l’oral, on ne fait pas quasiment pas la différence. En effet, la première voyelle s’efface et c’est surtout le « s » qui est accentué. Et cela reste de toute façon un mot utilisé beaucoup plus à l’oral qu’à l’écrit.