Ana, Mia, Deb, Cat… Ces prénoms donnés à des maladies

Internet a popularisé un grand nombre de prénoms utilisés pour désigner des maladies.

Anorexie, boulimie, dépression, paranoïa, …. Un grand nombre de maladies mentales possèdent leur équivalent sous la forme de prénoms. Les forums et les blogs sur internet ont vu ces prénoms se populariser de sorte qu’ils sont aujourd’hui largement employés, y compris dans la vie réelle.

Ces prénoms auraient justement vu le jour sur Internet, à l’époque où peu de sites spécialisés existaient. Les internautes se dirigeaient vers les grands portails internet de l’époque pour s’exprimer et partager leurs expériences sur ces maladies.

Or ces portails auraient rapidement censurés les personnes parlant d’anorexie, de boulimie ou de dépression pour ne pas avoir de discussions ou de débats à propos de ces maladies sur leur site.

prénoms pour maladie

Crédit : Victor Bezrukov

Les internautes auraient alors contourné la censure en donnant des prénoms à ces maladies, de sorte que les modérateurs ne filtrer les commentaires en faisant la différence entre une vrai personne et un prénom utilisé pour nommer un maladie.

Cela aurait pu rester un mode d’expression sur Internet, mais donner des prénoms à des maladies peut aussi se révéler pratique dans la vie réelle. Ainsi, une personne qui se sent poussée à manger de manière boulimique ou à pratiquer l’automutilation, peut exprimer sa pulsion par un message entendu dans sa tête via la voix de Mia ou de Cat, les prénoms donnés respectivement à ces deux troubles du comportement.

C’est aussi une manière plus facile de s’exprimer à autrui dans la vie de tous les jours. Ainsi, notamment chez les plus jeunes, il sera plus facile de dire « Deb a passé toute la soirée avec moi hier » plutôt que de dire « J’ai eu un épisode de dépression hier soir »

  • Liste des 10 prénoms et des maladies associées les plus rencontrés

  1. Ana : Anorexie
  2. Mia : Boulimie
  3. Deb : Dépression
  4. Cat : Automutilation
  5. Perry : Paranoïa
  6. Izzy : Insomnie
  7. Sophie : Schizophrénie
  8. Annie : Anxiété
  9. Sue : Suicide
  10. Olive : TOC

Que signifie POTUS le nouveau compte Twitter de Barack Obama ?

Barack Obama a récemment créé un compte twitter baptisé POTUS. Que veut dire POTUS ? pourquoi ce Tweet Name ?

« Hello, Twitter! It’s Barack. Really! Six years in, they’re finally giving me my own account. » Tel a été le premier tweet de Barack Obama, l’actuel président des États-Unis, sur son nouveau compte twitter qu’il a dénommé @POTUS.

@POTUS n’est pas le premier compte twitter de Barack Obama. En effet, @BarackObama a été créé en Mars 2007 mais les tweets sont principalement écrits par l’administration du président.  Sous ce compte, seuls les tweets comportant « -bo » en signature sont ceux venant du premier homme du pays lui-même.

POTUS est en réalité l’acronyme de President Of The United States, qui traduit en français donne « Président des États-Unis ».

Potus de Barack Obama

Crédit : Pete Souza

Le nouveau compte @POTUS suit actuellement plusieurs dizaines d’autres, y compris la première dame Michelle Obama, le vice-président Joe Biden, les anciens présidents Bill Clinton et George W Bush, ainsi que des fonctionnaires du Cabinet et de leurs différents départements. A noter l’absence remarquée de cette liste de l’ancienne secrétaire d’État Hillary Clinton.

Le nouveau compte @POTUS a battu des records avec 200 000 followers en une heure et 1,3 million en une journée.

Mais Barack Obama ne pourra pas garder le compte @POTUS pour lui bien longtemps: « Le compte @POTUS, comme les autres comptes institutionnels sur les réseaux sociaux, sera passé à la prochaine administration » à confirmé un fonctionnaire de la Maison Blanche. En effet Barack Obama ne pouvant prétendre à sa réélection devra passer le compte @POTUS à son successeur.

Cela n’a pas empêché Bill Clinton et Barack Obama de rivaliser d’humour vis à vis de ce nouveau compte, le premier demandant « Welcome to @Twitter, @POTUS! One question: Does that username stay with the office? #askingforafriend » (Bienvenue à @POTUS! Une question : Est-ce que le compte reste avec le bureau ? #demandepouruneamie).

Et Barack Obama répondant « Good question, @billclinton. The handle comes with the house. Know anyone interested in @FLOTUS? » (Bonne question @billclinton. C’est un ensemble. Connais-tu quelqu’un intéressé par @FLOTUS), qui signifierait par extension First Lady Of The United States (Première dame des États-Unis)

Que signifie témoin assisté ?

Que signifie juridiquement le statut de témoin assisté ?

Nicolas Sarkosy, l’ancien président de la république française, a été placé le 1er avril 2015, sous le statut de témoin assisté dans le cadre de l’affaire des pénalités qui lui avaient été infligées lors de la campagne présidentielle de 2012 et finalement remboursées par l’UMP.

Il avait été convoqué le matin même dans le les locaux du pôle financier du tribunal de Paris pour s’expliquer sur cette affaire. Alors qu’on pouvait craindre un mise en examen pour l’actuel président de l’UMP, ce dernier en est ressorti avec le statut de témoin assisté.

Que veut dire ce statut de témoin assisté que Nicolas Sarkozy connait déjà, puisqu’il avait été placé sous le même status dans l’affaire Bettencourt en 2012 ?

Sarkozy témoin assisté

Crédit : Ricardo Stuckert

Il s’agit d’un statut juridique créé en 2000 et qui se situe entre le statut de simple témoin et celui de mis en examen en terme de droit.

En tant que témoin assisté, il est suspecté d’avoir pu participer à une infraction dans l’affaire en cours mais les éléments dont disposent les juges ne sont pas suffisant pour le mettre en examen. Ce statut de témoin assisté a été créé justement pour faire baisser le nombre de personnes mises en examen et qui bénéficiaient d’un non lieu en fin de jugement.

Un témoin assisté bénéficie de droits différents d’une personne mise en examen ou d’un simple témoin. Il peut ainsi être assisté d’un avocat, avoir accès au dossier, et demander à être confronté avec les individus qui le mettent en cause. Mais contrairement à une personne mise en examen, il ne peut pas demander la réalisation d’actes lui paraissant nécessaires à la manifestation de la vérité.

Une personne placée sous le statut de témoin assisté peut se voir mise en examen, si les indices qui seraient mis à la disposition du juge deviennent plus graves et concordant contre le témoin assisté.