Que signifie avoir le seum ?

Avoir le seum est une des expressions récemment apparues parmi les plus entendues. Que veut dire avoir le seum ?

Avoir le seum est une expression que les jeunes emploient pour exprimer leurs frustrations, leurs rancœurs vis à vis d’un événement. Avoir le seum signifie être dégoûté, frustré.

Il y a quelques années encore, on aurait entendu « j’ai les boules ». Ou bien « je suis dégoûté » pour manifester la même sensation. Cette dernière version pouvaient même être complétée par un suffixe rajoutant à l’emphase linguistique et donnant « je suis dégoûté de la vie »

  • Seum, un mot tiré de la langue arabe ?

De la même façon, « avoir le seum » peut aussi être rendu plus intense par l’ajout du mot « trop » largement employé par les jeunes, voire les très jeunes, à la place du mot « très ». Vous savez, quand vos enfants vous disent d’un plat délicieux « c’est trop bon » au lieu de « c’est très bon ».

Avoir le seum : l'équipe de France de basket
L’équipe de France à trop le seum après sa défaite
crédit : Christopher Johnson

L’expression devient alors « avoir trop le seum ». Ceci ne rend pas grand chose à l’infinitif. Mais cela prend toute sa puissance au présent de l’indicatif « j’ai trop le seum ».

Puis, au début de l’été 2013, une campagne de publicité de la Sécurité Routière a repris l’expression « avoir le seum ». Cette campagne destinée à sensibiliser les jeunes au danger de l’alcool au volant avait un slogan. Ce dernier était : « Si t’as pas de Sam, t’as le seum ». Rappelons que « Sam » est le nom du conducteur désigné en début de soirée pour véhiculer les autres personnes lors des soirées arrosées. On a pu entendre ce slogan dans les principaux médias radiophoniques et télévisuels. Ceci a donc contribué à faire connaitre l’expression « avoir le seum ».

Plusieurs sources s’accordent sur l’origine la plus probable du mot seum. Cela serait un dérivé du mot arabe « sèmm » qui signifie « venin ».

L’expression « avoir le seum » ne devrait plus être un mystère pour vous à présent. Si vous entendez un jeune vous dire « j’ai le seum, tu comprends tout ce que je dis », c’est que vous aurez réussi.

13 réflexions au sujet de « Que signifie avoir le seum ? »

  1. Mais alors totalement à côté du p’tit déj là, les whouhaloutre !
    Ç’aa Rien à voir, mais du touuut :
    ces le verlan du début du muelsim, oué, les fameuses céréales du ´tit déj. quand y en a plus après un «passe moi le muelsim’t’plais-merci (miam d’avance)» et le paquet bien renversé «whouha mais y’en a (t’avoir bien) plus !!!» arrive enfin le «comment qu’ j’ai trop le sleum (ou l’seum et tu lis dans ta tête en hurlant les trucs débiles écrit su’l’paquet, en mangeant ton poing. ) »

  2. Je suis désolé mais l’attribution à cette expression d’une origine arabe est un plaquage tardif qui ne correspond pas à la réalité des faits.
    Dans la pratique, l’expression était tout d’abord clamée « J’ai le seumor », « Ils t’ont mis le seumor ». Il s’agit en fait du verlan de l’expression « avoir le mors au dents », soit être incontrôlable car le mors est une pièce de harnachement d’un cheval, bien connu des pratiquants d’équitation.
    Le verlan « semor », prononcé « seumor » a été raccourci en « seum », et maintenant on entend « j’ai le seum ». Désolé les linguistes.
    R.

    1. Le « seum » est un mot d’origine arabe et traduit littéralement cela signifie « le poison ».
      En gros quand on dit « j’ai le seum » c’est « j’ai le poison » ce qu’on peut traduire par « j’ai la rage ». Par exemple « j’ai travaillé dur pour mon test et j’ai eu une mauvaise note ». Quelqu’un te répond: « oh nan le seum que tu dois avoir… »

  3. les français, pourquoi vous vous faite assimiler par les musulmans, mauviettes! (je suis pas français)

    1. même chose avec le virus anglophone ! 😉 Défendre son identité, sa culture, son pays s’est être assimilé à du racisme par les collabos de gauche et de la « droite » convertie à la sociale démocratie. Pour que vive la France, vive le Roi Jean IV !

      1. Quelle belle langue le Français…prenez par exemple le mot « septique »: qui fait référence au sepsis, syndrome d’infection générale et grave de l’organisme par un organisme pathogène. J’espère que ce n’est pas ce qui vous caractérise, auquel cas je vous plains de tout coeur. Vous avez peut-être voulu exprimer par votre pseudonyme le concept de « scepticisme  », pour mettre en évidence votre esprit libre, fait de perplexité et de remise en question de la pensée commune? C’est tout à votre honneur…mais si c’est le cas, il est de bon ton d’être irréprochable dans sa connaissance de la langue de Molière, surtout lorsque l’on brandit l’héritage d’un obscur duc de Bretagne qui a subi un exil en Angleterre. Il a bien fallu qu’il fasse quelques concessions avec le « virus anglophone ». Au plaisir de vous lire

  4. Merci, je pense que je dois être « trop » pas à la mode pour regarder ce site 😉 ! Lol, pour le jeu de mot de mer** ! Vous devez avoir le « seum » après avoir lu ce msg…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.