Que signifie le DAB ?

Le DAB est un pas de danse devenu un phénomène en très peu de temps.

Le DAB est une danse apparue aux États-Unis à Atlanta au début des années 2010. Jusqu’à restée locale, cette danse s’est propagée lorsque les stars du rap ont commencé à en reprendre le mouvement le plus célèbre.

  • Le DAB popularisé en France grâce au football

En effet, si le DAB peut être considéré comme une danse à part entière, elle est surtout connue pour son mouvement le plus célèbre qui consiste à cacher brièvement sa tête en la penchant dans le creux de son coude, le bras opposé étant tendu à 45° vers le haut.

le dab

Crédit : Gokudabbing

Bien qu’à présent célèbre, il est impossible d’attribuer la paternité du DAB à un artiste en particulier. Le phénomène, initialement cantonné à Atlanta, a pris très vite de l’ampleur. La danse s’est popularisée grâce aux artistes de plus en plus célèbres qui l’ont reprise.

Les sportifs américains ont emboité le pas en célébrant leur exploit avec un DAB. D’abord dans les stades de football américain puis sur les parquets de basket-ball. Mais en Europe, ce pas de danse s’est popularisé au travers du sport roi sur le continent, à savoir le football.

Et le plus célèbre ambassadeur de cette danse est sans doute Paul Pogba. Le milieu de l’équipe de Manchester United et de l’équipe de France a pris l’habitude de célébrer ses buts avec ce pas de danse.

Le DAB trouverait son inspiration à travers les consommateurs de cannabis. En effet, aux États-Unis le dabbing est une façon de consommer cette drogue. Elle rend les adeptes dans un état second qui les empêchent d’avoir des mouvements coordonnés, et notamment de marcher. Le DAB serait une danse imitant les drogués une fois leurs doses absorbées.

Elle doit également sa popularité à la simplicité des mouvements. Il n’est en effet pas besoin d’être un expert pour savoir réaliser les bons gestes. Alors, quand vous verra-t-on danser le DAB ?