Que signifie Grexit ?

Le terme Grexit a largement été employé ces dernières semaines pour évoquer la crise en Grèce.

Le terme Grexit a été créé à l’occasion de la crise que subit la Grèce. Il combine les mots « Grec » ou « Grèce » avec le mot « exit » et se réfère à la possibilité de sortie de la Grèce de la zone euro. Depuis, le mot a été repris par les médias dans le monde entier. Et il se pourrait bien que Grexit devienne un mot officiel. Surtout si la Grèce venait réellement à quitter l’union monétaire européen.

Qui plus est, Grexit a des racines grecques au-delà de l’évident « Gr ». En effet, le mot « exit » lui-même vient du mot grec « exodos », signifiant «sortir».

Les tensions sur la Grèce sont toujours vives et il est toujours possible que le pays quitte la zone euro. Notamment si celui-ci ne parvient pas à surmonter les graves difficultés qu’il traverse depuis plusieurs mois déjà.

  • Le Grexit aura-t-il lieu ?

Alexis Tsipras et le grexit

Alexis Tsipras
Crédit : Die Linke

Ce concept est important pour ceux qui essaient de prédire son impact sur l’économie mondiale. Mais aussi sur la Grèce elle-même et sur les interactions financières à travers le monde. Parmi eux, on retrouvera ainsi les investisseurs et les économistes de tout bord.

A noter qu’avant d’être lié à une sortie de la Grèce de la zone euro, Grexit est aussi un service de messagerie qui peut être consulté en allant sur le site éponyme Grexit.com. Il est fort probable que ces derniers ne vont pas apprécier d’être synonyme d’une catastrophe financière potentielle en Grèce et dans le reste de l’Europe.

Alors qu’une sortie de la Grèce de la zone euro est encore possible, il semble que la panique qui a agité le pays se soit calmée. Ceci suite à un accord sur le renflouement de la dette via un nouveau prêt de 17 milliards d’euro de la part de l’euro-groupe. Celui-ci sera déployé sur trois ans.

Est-ce qu’un Grexit restera à tout jamais une hypothèse ou deviendra-t-il réalité ? L’avenir nous le dira.

Que signifie POTUS le nouveau compte Twitter de Barack Obama ?

Barack Obama a récemment créé un compte twitter baptisé POTUS. Que veut dire POTUS ? pourquoi ce Tweet Name ?

« Hello, Twitter! It’s Barack. Really! Six years in, they’re finally giving me my own account. » Tel a été le premier tweet de Barack Obama, l’actuel président des États-Unis, sur son nouveau compte twitter qu’il a dénommé POTUS.

@POTUS n’est pas le premier compte twitter de Barack Obama. En effet, @BarackObama a été créé en Mars 2007 mais les tweets sont principalement écrits par l’administration du président.  Sous ce compte, seuls les tweets comportant « -bo » en signature sont ceux venant du premier homme du pays lui-même.

  • Le nouveau compte POTUS a battu des records avec 200 000 followers en une heure et 1,3 million en une journée.

POTUS est en réalité l’acronyme de President Of The United States, qui traduit en français donne « Président des États-Unis ».

Potus de Barack Obama

Crédit : Pete Souza

Le nouveau compte @POTUS suit actuellement plusieurs dizaines d’autres, y compris la première dame Michelle Obama, le vice-président Joe Biden, les anciens présidents Bill Clinton et George W Bush, ainsi que des fonctionnaires du Cabinet et de leurs différents départements. A noter l’absence remarquée de cette liste de l’ancienne secrétaire d’État Hillary Clinton.

Mais Barack Obama ne pourra pas garder le compte @POTUS pour lui bien longtemps: « Le compte @POTUS, comme les autres comptes institutionnels sur les réseaux sociaux, sera passé à la prochaine administration » à confirmé un fonctionnaire de la Maison Blanche. En effet Barack Obama ne pouvant prétendre à sa réélection devra passer le compte POTUS à son successeur.

Cela n’a pas empêché Bill Clinton et Barack Obama de rivaliser d’humour vis à vis de ce nouveau compte, le premier demandant « Welcome to @Twitter, @POTUS! One question: Does that username stay with the office? #askingforafriend » (Bienvenue à @POTUS! Une question : Est-ce que le compte reste avec le bureau ? #demandepouruneamie).

Et Barack Obama répondant « Good question, @billclinton. The handle comes with the house. Know anyone interested in @FLOTUS? » (Bonne question @billclinton. C’est un ensemble. Connais-tu quelqu’un intéressé par @FLOTUS), qui signifierait par extension First Lady Of The United States (Première dame des États-Unis)

Que signifie témoin assisté ?

Que signifie juridiquement le statut de témoin assisté ?

Nicolas Sarkosy a été placé le 1er avril 2015, sous le statut de témoin assisté. Ceci dans le cadre de l’affaire des pénalités qu’avaient été infligées à l’ancien président de la république française lors de la campagne présidentielle de 2012 et finalement remboursées par l’UMP.

Il avait été convoqué le matin même dans le les locaux du pôle financier du tribunal de Paris. Ceci afin de s’expliquer sur cette affaire. Alors qu’on pouvait craindre un mise en examen pour l’actuel président de l’UMP, ce dernier en est ressorti avec le statut de témoin assisté.

  • Témoin assisté, un statut entre « simple témoin » et celui de « mis en examen »

Que veut dire ce statut de témoin assisté que Nicolas Sarkozy ? En tout cas, l’ancien président de la république le connait déjà. Il avait été placé sous le même status dans l’affaire Bettencourt en 2012.

Sarkozy témoin assisté

Crédit : Ricardo Stuckert

Il s’agit d’un statut juridique créé en 2000. Il situe entre le statut de simple témoin et celui de mis en examen en terme de droit.

En tant que témoin assisté, il est suspecté d’avoir pu participer à une infraction dans l’affaire en cours. Mais les éléments dont disposent les juges ne sont pas suffisant pour le mettre en examen. Ce statut de témoin assisté a été créé justement pour faire baisser le nombre de personnes mises en examen et qui bénéficiaient d’un non lieu en fin de jugement.

Un témoin assisté bénéficie de droits différents d’une personne mise en examen ou d’un simple témoin. Il peut ainsi être assisté d’un avocat, avoir accès au dossier, et demander à être confronté avec les individus qui le mettent en cause. Mais contrairement à une personne mise en examen, il ne peut pas demander la réalisation d’actes lui paraissant nécessaires à la manifestation de la vérité.

Mais une personne placée sous ce statut peut se voir mise en examen. Notamment si les indices qui seraient mis à la disposition du juge deviennent plus graves et concordant contre le témoin assisté.